samedi 14 février 2015

Pensées de St Valentin (Intermède)

Je profite de la St Valentin, fête des amoureux pour revenir à ce commandement biblique : "Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n'y a pas d`autre commandement plus grand que ceux-là."
Cette injonction suppose que pour aimer les autres je doive en premier lieu réussir à m'aimer moi-même. Mais qu'est-ce que "s'aimer soi-même".


En fait c'est un peu une tarte à la crème dans les milieux spirituels. Lorsque quelque chose ne va pas dans la vie de quelqu'un le diagnostic est souvent : "En fait il faut que tu réussisses à t'aimer toi-même". Et dans la plupart des cas, les gens n'y arrivent pas et les problèmes continuent. Pourquoi? Parce qu'en fait "s'aimer soi-même" ne doit pas rester une idée ou un objectif. "S'aimer soi même" c'est prendre conscience de quelque chose qui est déjà là, en nous, et qui a toujours été là. C'est un peu paradoxal et difficile à comprendre avec la tête parce quand on s'aime soi-même on ne fait rien de spécial, aucun effort, au contraire...

Lorsqu'on s'aime on cesse justement tout effort. A ce moment là, on sait, on sent que tout effort est inutile puisqu'il n'y a rien ajouter à notre perfection, à notre beauté, à notre gloire. S'aimer soi-même c'est se réveiller un matin et se sentir "Bien dans sa peau"...bien dans son corps, bien dans sa tête, bien dans sa vie et réaliser que c'est notre état normal.. C'est le contraire qui n'est pas normal.


C'est naturel parce qu'on est un rayon du soleil, on est un rayon de l'amour, on est un rayon du succès et de la joie et ça ne peut pas changer, à condition que l'on veuille bien ne pas se tourner le dos à soi-même...
S'aimer soi-même c'est enfin vivre sa véritable identité qu'on appelle "Divine" pour montrer que c'est vraiment très spécial... Lorsqu'on a compris du fond du coeur ce que l'on est vraiment, on sait qu'on est tous de la même nature, qu'on est tous essentiellement égaux malgré les différences de surface, et à partir de là, rencontrer les autres, les voir réussir et se réjouir de leur succès, les voir souffrir et éprouver de la compassion c'est tout simple parce qu'on fait partie d'un même corps, c'est ce qu'on appelle : "la communion", c'est cela partager le corps du Christ...
Amen!
Like ·

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire