lundi 22 décembre 2014

Le secret qui n'a jamais été secret...




A la lecture de votre mail j'ai eu l'impression que votre FOI est une foi en demi teinte...
Vous écrivez en effet :

"Je commence à pratiquer ce que vous avez conseillé, j'espère que mon état d'esprit va évoluer!"

Non, vous n' "espérez pas"...parce que la langue française a ses nuances et qu'elles sont importantes...
Votre état d'esprit est à vous...donc il ne va pas évoluer, il évolue ou pas, c'est vous qui décidez...
Ce n'est pas votre état d'esprit qui décide de vous, vous êtes le propriétaire, c'est vous qui décidez de votre état d'esprit. POINT...

Même si ça résiste, même s'il y a des habitudes qui reprennent le dessus!Considérez déjà cette évidence:
"Mon état d'esprit a déjà évolué!"
C'est un choix.
Même si en apparence rien ne semble avoir encore changé...C'est votre état d'esprit qui est déterminant parce que c'est vous qui pensez et non vos pensées qui vous pensent.

Si je vois des mirages dans le désert je ne vais pas espérer les voir disparaître!!!
Je vais devoir me dire sans cesse : "Ce n'est pas de l'eau, ce sont des mirages..."
Car ces mirages vont continuer. Je vais juste ne pas me laisser tromper par les apparences.
C'est pareil pour tout : C'est pour cela que la Bible nous dit :

"Ne jugez pas d'après les apparences mais d'après la vérité..."

Comptez vos miracles !
Vous êtes en vie, vous avez un toit sous lequel habiter, vous faites des choses que vous choisissez de faire, vous avez des amis qui vous considèrent,... Et je suis sûr qu'il y a encore plein d'autres choses que vous ne voyez pas mais qui sont merveilleuses dans votre vie...

Oops! Là j'ai un petit flash de l'esprit qui me souffle "Et dans le domaine sentimental, et en tant que femme la personne qui a écrit ce mail, elle s'assume comment...? Elle s'épanouit?"... Je vous livre la question comme elle me vient...c'est pas moi qui la pose, c'est l'Esprit, je suis sûr qu'il a mis le doigt sur un détail important...

Bon, je reviens à mes moutons.
Donc l'important ce n'est pas d'attendre que ça change. Si on change, c'est maintenant ou jamais. C'est par là que ça commence et ça demande qu'on mette les bouchées doubles en terme de satisfaction. Mon ami Jésus disait : "Les tièdes je les vomis"...Oui! Moi aussi. Un miracle ça se provoque! Il faut mettre le feu...Il faut brûler en soi. Ca s'appelle la passion. Il faut vivre avec passion.

J'ai commençé ma vie dans l'administration et ça ne me semblait pas passionnant du tout. Je m'ennuyais à mourir! Jusqu'au jour où j'ai réalisé que ce n'était pas là où j'étais qui était important mais "Qui j'étais". Et la réponse c'est que je suis un enfant de Dieu. C'est à dire un enfant de la TOUTE PUISSANCE, DE LA FORCE DE VIE, bref un rayon de LA SOIF DE VIVRE... Je suis l'expression elle même...L'expression de QUOI? L'expression de ce que j'ai envie d'être et c'est là que ça devient intéressant la vie...

Il y a un monsieur en apparence aigri qui avait mis un commentaire sur mon blog (Je l'ai effacé parce que je n'aime pas qu'on dépose des crottes devant ma porte...) Ce monsieur avait écrit : "C'est facile pour un baroudeur comme vous, un touche à tout qui manie les mot de manière brillante comme vous maniez les ingrédients en cuisine, etc..." Merci, je prends ce commentaire comme un compliment. Oui c'est facile pour moi de vivre ce que j'ai envie de vivre et si j'écris c'est que c'est que je pense que c'est aussi facile pour les autres de faire la même chose à leur manière...

Et le monsieur terminait en posant une fausse question piège : "A combien se vendent vos séminaires"... Ce qui en clair voulait dire : je présume que vous vous gavez sur le dos des gens avec votre pseudo spiritualité!

Rien qu'avec ce commentaire je peux faire un diagnostic. Même s'il me dit le contraire, ce visiteur irascible n'est pas heureux. Il n'est sans doute pas très satisfait de son vécu et il se trouve plein de bonnes raisons à l'extérieur pour se justifier. Il pense que la vie est plus compliquée que je ne le laisse entendre et en plus il doit avoir des problèmes d'argent...

Parce qu'en tant qu'enfant de Dieu, s'il avait compris le sens de mes mots, il m'aurait écrit directement la même chose par mail. Il l'aurait fait avec amour parce qu'il se serait reconnu dans mes propos. Il aurait accepté d'ouvrir son coeur à une vérité qui est la clé de toute démarche spirituelle :

"OUI,C'EST FACILE DE VIVRE". Il y a toutefois une condition : " SI ON LE VEUT".

Vous pouvez noter : "C'est facile de vivre, si je le veux".
Gardez ça sur vous et relisez-le souvent.

Moi aussi j'ai eu mes moments difficiles et mes traversées du désert et si je passe du temps à répondre aux mails que je reçois du mieux que je peux c'est pour partager ce que je vis...C'est pour permettre à la lumière qui m'est donnée d'éclairer ceux qui sont assez réceptifs pour la recevoir...

Donc, en entrant dans la vie professionnelle, j'ai commencé par m'ennuyer...
Jusqu'au jour où je me suis demandé ce que je pouvais faire pour tromper l'ennui.

Je me suis mis à ranger mon bureau, à le décorer. J'ai même acheté à mes frais un autre bureau, une autre étagère. J'ai ouvert les placards et jeté les dossiers inutiles. J'ai cherché des trucs intéressants à faire, et c'est venu petit à petit parce que j'avais déjà changé.

Je n'ai pas attendu de "devenir"... J'étais déjà ce que j'étais en naissant : "le fils préféré de la Source de la Vie"... Car la vie aime tous ses enfants de la même manière. Elle les aime et les soutient à fond quoi qu'ils fassent. S'ils préfèrent écrire des commentaires désagréables sur le blog des autres elle les soutient, s'ils préfèrent partager la lumière en écrivant un blog d'intérêt général elle les soutient, s'ils veulent toucher à tout elle leur donne le génie pour le faire, s'ils veulent faire de la cuisine sans jamais avoir appris elle leur donne le talent pour ça... C'est cela un baroudeur. La vie est un baroud. (Merci amigo pour le terme! Je vous embrasse fraternellement parce que vous savez mettre le doigt juste sur les mots qu'il faut!)

Oui, c'est précisément lorsque ça semble morose dans son domaine professionnel qu'il faut trouver comment mettre de la lumière...Ca s'appelle LA CREATIVITE. Quand c'est la prospérité et la joie tout est une évidence. C'est lorsque ça ne va pas que c'est important d'aller bien. C'est dans le désert qu'il faut se méfier des mirages. C'est lorsqu'on marche sur l'eau qu'il faut avoir la foi.

Parce que la FOI c'est la réponse à tout, c'est le secret ouvert! Le secret gratuit.
La FOI c'est la réponse à la question sur le prix "exorbitant" de mes formations...
Dans le principe elles sont gratuites puisque je viens de tout révéler... Ce n'est même pas la peine de se déplacer. Le tout c'est de saisir le sens de ces quelques phrases qui livrent le secret de la vie  :

"Or la foi est une ferme assurance des choses qu'on espère, une démonstration de celles qu'on ne voit pas. Pour l'avoir possédée, les anciens ont obtenu un témoignage favorable. C'est par la foi que nous reconnaissons que le monde a été formé par la parole, en sorte que ce qu'on voit n'a pas été fait de choses visibles. C'est par la foi qu'Abel offrit à Dieu un sacrifice plus excellent que celui de Caïn; c'est par elle qu'il fut déclaré juste, et c'est par elle qu'il parle encore, quoique mort. C'est par la foi qu'Énoch fut enlevé pour qu'il ne vît point la mort. Or sans la foi il est impossible de découvrir l'omnipotence; car il faut que celui qui s'approche de l'Omnipotence croie qu'elle existe, et qu'elle répond à ceux qui la cherchent. C'est par la foi que Noé, divinement averti des choses qu'on ne voyait pas encore, et saisi d'une crainte respectueuse, construisit une arche pour sauver sa famille; c'est par elle qu'il devint héritier de la justice qui s'obtient par la foi. C'est par la foi qu'Abraham, lors de sa vocation, obéit et partit pour un lieu qu'il devait recevoir en héritage, et qu'il partit sans savoir où il allait."

Ce n'est pas le résultat qui est important, c'est le SOI! C'est de sentir le sens de cette question majeure:
"Qui SUIS JE? et pour qui dois-je me prendre?"

La réponse c'est : "Je suis, vous êtes, nous sommes, ils sont des enfants de la SOURCE".
C'est une évidence.
Après, c'est juste une question de confiance.

Issu de la Source de tout ce qui EST, j'ai le choix d'assumer mon POUVOIR de créer ce que CHOISIS de créer,

pas demain...ICI... et maintenant...

en gardant toujours le cap vers ce que je ressens au fond de moi...
...pour ça, j'écoute, j'ouvre en grand mes oreilles intérieures et je sais que je suis toujours guidé, si je veux bien être obéissant à la voix qui me souffle sans cesse :

"avance, et VOIS, tout est BIEN."

Je reste souriant, lumineux et j'avance...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire